Une jeunesse belle en Jésus-ChristRéf. : 24

A.R est éduqué dans la connaissance de la Bible, entouré de parents aimant, bercé par la prière dont il garde le souvenir de l’amour et de la chaleur qui en émanent. Pourtant, A.R sera attiré par toutes les choses qu’il sait nuisibles. Cette attirance est plus forte que lui. Il veut connaître ces interdits, peut-être pour juger de lui-même de leur dangerosité ? Au collège, en classe de 5éme,  il va découvrir la cigarette, puis petit à petit la drogue. Le mensonge viendra lui donner des alibis pour assouvir ses désirs pernicieux. La descente est subtile, un engrenage le conduisant à l’ivresse de l’alcool et de la drogue, qui dans une logique inévitable mène à une grande solitude.

A.R  voit d’un côté, autour de lui ses fréquentations s’éloigner et de l’autre, ses parents le porter dans la prière, malgré que son mal être ne soit pas verbalisé, et qu’ils n’ont pas connaissance de sa vie cachée.

Puis un jour, A.R  accompagne ses parents à l’Eglise Evangélique qui l’a vu grandir. Mais ce jour n’était pas comme les autres ! Dieu lui avait donné rendez-vous. Comment quelqu’un qui ne connaît pas sa situation, pouvait lui dire exactement ce qu’il avait besoin d’entendre, si ce n’est Dieu qui parle tantôt d’une façon, tantôt d’une autre ? « Tu n’es pas tout seul ! » Un constat qu’il avait oublié. « Si tous t’abandonnent Dieu est fidèle ! » Cette parole est assaisonnée d’une invitation « Si tu fais un pas pour Dieu, Il en fait cent pour toi ! »

Ces paroles ont su trouvé le chemin de son cœur, non seulement A.R se sentait seul, mais sa santé n’était pas au beau fixe. Un surpoids accompagné d’une hépatite, des handicaps qui l’isolaient davantage.

A.R comprend qu’il est de sa responsabilité de choisir sa voie, son avenir, de donner sa jeunesse à Jésus-Christ que Dieu a envoyé pour donner sa vie pour lui. Il prend conscience de son besoin de renouer avec Dieu. Telle une révélation, il réalise qu’il a mis une séparation entre Dieu et lui mais aussi entre lui et ses parents. Il décide de tourner le dos à son ancienne vie, et de s’ouvrir à Dieu qui l’a tant aimé jusqu’à donner Jésus-Christ son fils afin qu’il soit sauvé.

C’est alors que le tunnel sombre dans lequel il s’était engagé s’est éclairci par la parole de Dieu qu’il a redécouvert dans la Bible. Le goût à la vie est revenu, la vie éternelle lui est ouverte, sa jeunesse est maintenant belle en Jésus-Christ.

Le surpoids, l’hépatite, l’alcool, la drogue et la cigarette ont laissé place à une vie de joie.