Être enseigné(e) de Dieu

  • Église Évangélique Rencontre Espérance, 275 avenue Daumesnil, 75012 PARIS
  • Aucun fichier joint

<< message précédentmessage suivant >>

Que le Nom de JÉSUS CHRIST soit béni et que DIEU notre Père céleste soit glorifié pour sa bonté et sa grâce envers nous, ses enfants rachetés en vertu de l'œuvre de la croix accomplie pour nous : qui nous assure les merveilleuses promesses de l'Écriture, de sa Parole, de la bible, et qui nous permettent d'avancer avec confiance, dans la persévérance et de garder les yeux fixés sur JÉSUS.

Chers bien-aimés en JÉSUS CHRIST, lors de notre dernier partage nous avons vu ensemble, autour du texte de Romains chapitre 13 verset 11 ce qui constituerait en un rappel destiné à nous tenir réveillés ; afin d'agir et ne pas nous relâcher.

Aujourd'hui, je vous propose de faire une lecture dans l’Évangile de Jean au chapitre 6 verset 45.
JÉSUS rappelle : Il est écrit dans les prophètes : « ils seront tous enseignés de DIEU. Ainsi, quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi ».

Cette Parole de JÉSUS nous introduit dans une réalité spirituelle insoupçonnée mais combien réelle, du travail et de l'œuvre de Dieu notre Père céleste pour nous attirer à JÉSUS, après avoir entendu sa Parole et reçu son enseignement. Et l'ensemble pourrait se résumer dans le verset 29 de Jean chapitre 6 où JÉSUS rappelle que qui est, et demeure une des priorités divines : « Que nous croyions en Celui qu'il a envoyé ».

Chers frères et sœurs en CHRIST, nous le savons, que DIEU tient toutes choses sous son contrôle, il maîtrise toutes les situations, il possède toutes les solutions. C'est Lui qui a à sa disposition toutes les ressources de la création, et en fait usage selon son dessein.

Dans ces temps particuliers que nous vivons quel enseignement Dieu veut-il me donner ?


1er point :
Esaïe chapitre 30 verset 15. : « C'est dans le calme et la confiance que sera votre force, » mais, précédé « du repos et de la tranquillité ». En un mot, tout ce que produit la foi et permet que le St ESPRIT en nous, œuvre efficacement et nous rappelle que ni les circonstances, ni les événements, ni aucune des choses auxquelles nous sommes confrontés, rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu. Dans Romains chapitre 8 verset 35 Rien ne peut nous séparer de l'amour de CHRIST.
En tout, DIEU nous enseigne ce qui convient à nous rappeler sa grâce dont nous sommes objets en toutes choses et sa miséricorde envers nous en JÉSUS CHRIST son Fils notre Seigneur et Sauveur.

2ème point :
Dans le livre de Osée chapitre 2 verset 16. « C'est pourquoi voici, je veux l'attirer et la conduire au désert et je parlerai à son cœur ». Même si cela peut sembler étonnant le désert peut être une des meilleures écoles où DIEU notre Père céleste, divin professeur peut nous attirer, nous conduire afin de nous enseigner.

Une des plus belles et des plus grandes leçons reçues dans le désert va consister à nous placer uniquement sous sa dépendance. Compter sur Lui, attendre de Lui, regarder à Lui et l'écouter, car c'est là qu'il a résolu de parler au cœur, mais aussi d'accomplir ses promesses Osée chapitre 2 verset 17. « Là, je lui donnerai » non pas des mais, ses vignes, c'est à dire ce que je lui ai réservé et que j'ai mis de côté pour lui.

A comprendre qu'il est plus avantageux d'être dans le désert avec DIEU en y étant conduit par sa main puissante que d'être ailleurs en dehors de son plan.

3ème point :
Notre Seigneur JÉSUS CHRIST dans son ministère a toujours été conduit là où le Père voulait. Il n'y a rien qu'il ait décidé de Lui-même. Toujours et en toutes choses, priorité à la volonté de son Père : Jean chapitre 5 verset 30.

En conclusion :
Pour nous aujourd'hui, combien dans cette période particulière pour le monde, temps d'incertitude, de trouble, de questions, nous avons besoin de montrer notre appartenance au Dieu tout tout-puissant qui contrôle tout et qui sait nous rappeler ce qui est essentiel pour ne pas nous relâcher ni nous laisser ébranler dans notre confiance, (la foi) ni par ce que nous voyons, ni par ce que nous entendons ; mais nous, nous attendons à Lui comme David dans le désert de Juda ( Psaume chapitre 63 versets 1 à 12 ), être dans le désert n'avait en rien affecté ni interrompu sa communion avec son DIEU .

Que DIEU notre Père céleste en JÉSUS CHRIST son Fils bien bien-aimé, par la puissance de son Esprit Saint garde et bénisse chacun d'entre nous et nous donne à ne pas nous relâcher dans l'intercession pour nos frères et sœurs.

Votre Pasteur Claude GENTIL qui vous salue tous en JÉSUS CHRIST.