Dimanche de Pâque quelle tristesse !

  • Église Évangélique Rencontre Espérance, 275 avenue Daumesnil, 75012 PARIS
  • Aucun fichier joint

<< message précédentmessage suivant >>

Notre lecture Luc chapitre 24 versets 13 à 35



C’était la conversation des deux disciples de Jésus



Un extrait de leur entretien « Ce qui est arrivé à Jésus...nous espérions ! mais..... » Luc chapitre 24 verset 12

Avant de les juger regardons les paroles entendues et les évènements qu’ils ont vécus

D’abord : ils avaient entendu Jésus dire « Le père est toujours avec moi ! » Jean chapitre 16 verset 32.

Plus tard il dit « Mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? » Matthieu chapitre 27 verset 46

« Celui qui garde ma parole ne mourra Jamais » Jean chapitre 8 verset 51

« Quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais ». Jean chapitre 11 verset 26

Ensuite : ils avaient vu les miracles, des pains et poissons, tempêtes apaisées malades guéris

Il était un prophète puissant en œuvres et en paroles.

Ils s’en rappellent, il a été livré, condamné et crucifié. Luc chapitre 24 verset 25

Comment peut-il mourir lui-même alors qu’il a ressuscité Lazare ?

On peut comprendre leur étonnement, déception, leur tristesse ; quand ils disent

« Mais avec tout cela, ça fait 3 jours que ces choses sont passées ! » Luc chapitre 24 verset 21.

Ils ont une certitude il est mort et une grande question sans réponse ! Où est son corps ?

1. Jésus s’approche mais leurs yeux étaient empêchés de le voir (Luc chapitre 24 verset 16)

Pourtant ils étaient ses disciples, ses brebis, mais avaient un voile surnaturel sur leurs yeux.

Jésus est près d’eux avec eux, mais eux le pensent mort...et disparu.

Ils vivent leur présent en pensant au passé : ils parlent de Jésus « comme on parle d’un mort ».

Ils s’accrochent à des souvenirs.....
Bien sûr il y avait des rumeurs verset 22 à 24 mais lui..... « Ils ne l’ont toujours pas vu ! ».


2. Jésus fait le diagnostic : " leur cœur est lent à croire " de ce que dit l’écriture verset 25

Après les avoir écouté : leurs espoirs déçus.

Jésus leur dit « vous n’avez pas compris ! Vous êtes bien lents à croire tout ce que les prophètes ont prédit depuis longtemps. » verset 25.

Jésus ne leur reproche pas leur départ de Jérusalem, ni leur confusion.

Il leur dit simplement vous « devez croire ce que disent les écritures »,

La croix n’est pas un accident, elle fait partie du plan de Dieu pour sauver le monde.

Les livres de l’Ancien Testament mentionnent les souffrances, les résurrections, l’entrée dans la gloire de Jésus.

Toute la Bible témoigne de Jésus, l’ancien testament est plein de Jésus.

Il est plus grand que Moise, Aaron, Josué, David.

Voulons-nous trouver Jésus ? Ouvrons simplement la parole

 

Voulons-nous comprendre la parole ? Cherchons Jésus dans la parole



Jean chapitre 5 verset 39 : « Vous sondez les Écritures, elles qui rendent témoignage de moi ».

Au début de récit leur cœur était triste, après les explications de Jésus, le cœur est brulant verset 32.

3. Jésus semble les quitter verset 28 à 32

Après l’explication ils invitent l’étranger ’ils ne l’ont pas encore reconnu »,

Pour eux cet étranger connait bien la parole, cela fait du bien alors ils disent « Reste avec nous ».

Jésus reste avec eux, rompt le pain ! Et à ce moment leurs Yeux s’ouvrent et ils le reconnaissent !

Ce n’est qu’en partageant un repas ensemble de communion qu’ils reconnaissent JESUS.

Et Jésus disparait de leur Yeux ! Après l’avoir reconnu, mais pas avant !

Cela ne veut pas dire qu’il a quitté ses disciples, non, invisible oui absent NON.

Ce n’est pas parce que nous ne le voyons pas qu’il n’est pas là.

Ce n’est pas parce que nous ne le sentons pas qu’il nous a quittés.

Ce n’est pas parce nous pensons être seul qu’il n’est pas à nos côtés.

Matthieu chapitre 28 verset 20 : « Voici je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde ».

Sur le chemin d’Emmaüs Jésus était si près ! Et les disciples le croyaient si loin.

Notre conclusion

Au début du récit deux hommes seuls dans leur désespoir,

Jésus les rejoint, les accompagne et leur redonne l’espoir.

Jésus part, mais les deux disciples sont changés pour toujours.

verset 33 « à cette heure même ils retournent à Jérusalem avec un cœur éclatant.

Avec un chant « Christ est réellement ressuscité »

Ils possèdent 3 vérités dans le cœur :

le tombeau est vide.
Jésus est vivant
Nous ne sommes plus jamais seuls



Chantons le cantique 118 sur les ailes de la foi « A TOI LA GLOIRE O RESSUCITE ! »

Votre Frère qui vous aime en Jésus Christ
le pasteur Moïse HAROU