Les ruisseaux de Dieu sont pleins d’eauRéf. : 1

F.A et sa compagne sont désespérés. Ils s’aiment et désirent fonder un foyer, mais leur rêve paraît impossible.

Elle, est déclarée stérile par la médecine ; Lui, a été victime de sciences occultes par une personne de leur entourage qui ne s’est pas privé d’avouer son acte de sorcellerie, pour le rendre lui aussi stérile.

Comment conjurer le sort ? F.A frappe à toutes les portes sans succès.

Il s’adresse à un prêtre, qui à son grand étonnement utilise un pendule sans lui parler de Jésus-Christ.

C’est en cherchant du secours que F.A. a fini par rencontrer Dieu qui lui a révélé son immense amour.

 

Un jour, F.A est invité à une réunion d’évangélisation, il s’y rend avec sa compagne.

Il était persuadé que tout ce qu’il entendait concernant les miracles et les guérisons faisaient partis du passé, que ce n’étaient que des histoires anciennes. Il prend alors conscience qu’il s’était trompé. Dieu n’avait pas changé et ce que Jésus-Christ faisait il y a plus de deux mille ans était toujours d’actualité.

Une sensation étrange d’être « sale » devant Dieu rempli alors son cœur, comme Adam et Eve après avoir désobéi dans le Jardin d’Eden.

 

Parce que les ruisseaux de Dieu sont pleins d’eau, la parole qu’il a reçu l’a totalement bouleversé et a mis dans son cœur la résolution de plaire à son créateur. F.A n’est pas seul à embarquer dans la barque de Jésus-Christ qui mène au salut, sa compagne est aussi touchée par la prédication. Tous deux acceptent Jésus-Christ comme leur Sauveur et Seigneur.

 

En sortant de cette réunion, F.A qui ne voulait pas entendre parler de mariage fait sa demande à l’étonnement de sa compagne, qui l’attendait depuis si longtemps.

F.A prend conscience que Dieu n’a pas créé l’homme pour qu’il vive selon les penchants de son cœur, mais pour le glorifier.

 

L’obéissance et la foi ont conduit à la bénédiction. Un an après la rencontre avec Jésus-Christ, F.A et son épouse, sauvés et délivrés, sont fiers de serrer dans leurs bras, leur fils.