Comme l’oiseau dans le filet de l’oiseleur, je me suis échappéRéf. : 12

A.M a seize ans lorsque ses fréquentations lui proposent de la drogue. Une substance qui selon eux, lui permettra de sortir de sa timidité, et l’aidera à aborder les filles. Très vite, A.M va tomber dans ce filet, qui le maintiendra dans un étau de plus en plus serré, avec une consommation passant progressivement de tous les vendredis, au quotidien. Cette dépendance atteint ses capacités intellectuelles entrainant une perte de mémoire, le plongeant dans un monde virtuel et agressif, contre la société et toutes formes d’autorité.

Les années passent et son état se détériore. Alors qu’il était en chemin pour s’approvisionner, il rencontre un cousin éloigné, perdu de vu depuis de longues dates. A.M est étonné de constater que son cousin est différent, changé. Une lumière émane de lui. Mais lorsque celui-ci affirme son appartenance à Dieu en Jésus-Christ et l’invite à venir écouter la Bible, le cœur d’A.M se referme dans sa religion, comme un bouclier derrière lequel il veut se protéger.

Ce jour-là, le dealeur lui a vendu non pas de la drogue, mais de la poudre de bois mélangée à une substance. Cette substance, lui fait perdre conscience de sa personne, de son état. Il se sent dépérir, comme un navire à la dérive sans gouvernail, il tombe au fond du gouffre.

A.M  se souvient alors de ce cousin, lui, qui au prima bord, avait le cœur fermé à la Parole de Dieu, enraciné dans la religion de ses ancêtres, passe des heures au téléphone, à écouter son cousin lui parler de la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ son fils. Il finit même par accepter l’invitation à venir écouter la prédication de la Bonne Nouvelle de l’Evangile. Mais au fond de lui, A.M  redoute de s’ennuyer, alors il prendra une forte consommation de drogue avant d’aller à ce rendez-vous.

Malgré sa dose de drogue, A.M est lucide et il est convaincu que les chrétiens qu’il entend, prient comme au temps de Jésus-Christ. Il sait à présent que là est la vérité et la sainteté. Chaque lettre du mot DROGUE résonnait dans la vie d’A.M :

D Dépendant de la drogue qui mène à la mort

R Rejeter des autres et rejetant lui-même la société

O Overdose de ses amis décédés, ou Oubli, fruit de la mort de ses cellules

G Gang qui conduit au gouffre d’un monde sans pitié

U Usé par la souffrance, par la drogue

E Esclave, ne pouvant sortir de cette dépendance.

Après avoir écouté, et reçu dans son cœur Jésus-Christ comme son Seigneur et Sauveur, le filet de l’oiseleur s’est rompu laissant échapper l’oiseau meurtri. Depuis les lettres du mot drogue ont pris un autre sens :

D Délivré de la drogue dans les meurtrissures de Jésus-Christ

R Racheté par la mort et la résurrection de Jésus-Christ

O Ouverture du ciel par la Porte Jésus-Christ

G Guéri de toutes ses blessures

U Utile entre les mains de Dieu

E Esclave de Jésus-Christ car son joug est doux et son fardeau léger.