Le Divin PèreRéf. : 5

S.S grandit entouré de l’amour de sa mère et de ses grands-parents. Pourtant il y a une ombre à ce tableau : l’absence de son père. Ce manque le conduit d’échec en échec, dans les larmes et la culpabilité. Il a le sentiment d’être venu au monde par erreur, un sentiment qui nourrit une mauvaise image de lui-même.

S.S se pose beaucoup de questions concernant son père; qui est-il ? Lui ressemble-t-il ? Le verra-t-il un jour ? Parfois, en croisant des regards dans la rue, il lui arrive de se demander si ce n’est pas son père. Il a besoin de le connaître pour avancer et avoir des repères. Après des recherches, S.S finit par le retrouver, mais sa déception est grande. Il était persuadé que le manque qui habitait son cœur serait comblé par la présence de son père, mais il s’était trompé.

S.S accompagne souvent sa mère dans une Eglise Evangélique, c’est lors d’une réunion de jeunesse qu’il prend conscience de l’amour de Dieu pour lui, de l’œuvre rédemptrice de Jésus-Christ à la croix du Calvaire pour faire de lui un enfant de Dieu. Il ouvre alors son cœur qui se remplit de la grâce de Dieu.

Le manque, les échecs, les larmes et la culpabilité n’existent plus.

Dieu est devenu son Père Céleste, et sa présence le comble.

 

Plus tard, il expérimente la fidélité et la bonté de Dieu en sortant indemne d’un accident de voiture où personne n’aurait pu survivre, au vu de l’état du véhicule.

C’est en criant à Jésus-Christ, le secours qui ne manque jamais dans la détresse que S.S a vu la main puissante de Dieu agir.