Dieu écrit sur la page blanche de ma vieRéf. : 8

S.R est une jeune femme qui a grandi dans une famille chrétienne, bercée dans la Bible. A onze ans, elle discerne la différence entre le bien et le mal, malgré son jeune âge.

Cette prise de conscience, la pousse dans les bras de Jésus-Christ dont elle avait entendu tant de bien, à travers les témoignages des chrétiens et de sa famille. A aucun moment, elle n’a imaginé sa vie sans Lui. S.R réalise que c’est pour effacer ses péchés que Jésus-Christ a été cloué à la croix du Calvaire. En retour, elle est poussée à Lui offrir sa vie et en l’occurrence sa jeunesse. Vivre pour Jésus-Christ lui paraît être une évidence, comme un chemin tout tracé dans son cœur.

 

Pourtant, elle n’est pas épargnée par les difficultés et les luttes. Elle triomphe toutefois par la foi en Jésus-Christ et par l’obéissance en sa parole où elle trouve toutes les réponses à ses questions. C’est ainsi qu’elle est gardée des pièges et des ruses que le Diable place pour la détourner de la voie de Dieu.

S.R a dû attendre ses dix-huit ans pour prendre son baptême, selon la Bible, par immersion au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Elle signe par cet acte son engagement à suivre Jésus-Christ. Malgré ce zèle pour plaire à Dieu, S.R va connaître un échec qui va changer sa vision de l’amour et de la grandeur de Dieu.

 

S.R s’est donné tous les moyens pour réussir à l’épreuve du baccalauréat.

Pour beaucoup, le succès commence par les études. Pourtant sa foi et le travail sérieux qu’elle a fourni n’ont pas eu raison de cet examen et de surcroit, à deux reprises.

S.R n’en comprend pas les raisons jusqu’au jour où Dieu dans sa bonté l’éclaire à ce sujet. Elle saisit que la réussite et le succès sont entre les mains de Dieu, qui les distribue comme Il veut et à qui Il veut. Elle décide de ne pas s’acharner et préfère tourner la page des études pour se lancer sur le marché du travail. Seulement contrairement aux jeunes qui l’entourent, S.R n’a aucune expérience et aucun diplôme. Alors que ses camarades remplissent leur C.V, elle se trouve face à une page blanche. Dieu devenu son Père céleste en Jésus-Christ son fils, la rassure : « Ne t’inquiète pas, ils sont nombreux mais tu seras une lumière au milieu d’eux. » Elle postule dans une grande enseigne, sans diplôme et sans expérience et à son étonnement, c’est sa candidature qui est retenue. S.R prend conscience que la page blanche de sa vie sera écrite par Dieu lui-même qui la prise entre ses mains en Jésus-Christ. Elle saisit que l’amour de Dieu ne consiste pas en la réalisation de ses vœux  mais en l’accomplissement de sa volonté dans sa vie, car Lui seul sait donner de bonnes choses à ses enfants.